Vous êtes ici : Accueil / BLOG / PROJETS
PROJETS

PROJETS (9)

samedi, 10 juin 2017
Publié dans PROJETS
Écrit par

Loin des yeux…loin du cœur, on le dit. Nous ne le savons pas, ce qui est certain est qu'il y a des personnes qui ne voient pas dans l’école, dans des travaux méticuleux (comme la couture) qu'on ne peut bien faire ou simplement l´incommodité de ne pas reconnaître qui nous salue dans la rue ou de ne pas pouvoir lire quelque chose (les personnes qui portent des lunettes, connaissons cette situation)..

Visita oftalmologos 01

Lamu n’est pas différent. Lamu est une île de soleil, mer et sable et on peut se faire une idée de la quantité des problèmes oculaires qu´il y a. La plupart de ces problèmes peuvent se résoudre avec un geste très simple: porter des lunettes. Mais, clairement, cette situation n’est pas facile à Lamu parce qu´il y a un grand manque des services ophtalmologiques ou optiques de qualité, la plupart de la population n’a jamais eu un examen de la vue et elle n´a pas accès aux lunettes que nous avons ici. Par ces raisons, Afrikable n´a pas hésité à coopérer avec la Fondation Cione-Ruta de la Luz, notre réponse a été immédiate: BIEN SÛR!.

Visita oftalmologos 02

Ainsi, Sebi et Jessica sont arrivés à Afrikable, deux opticiens volontaires qui ont travaillé sans répons pendant une semaine pour faire des examens aux yeux du plus grand nombre de gens possible, qui sont venues à Afrikable et qui se sont rendues dans les villages pour vérifier les personnes qu´en raison de leur âge ou leur état de santé ne pouvaient pas bouger. Nous avons donné aux gens la possibilité de bien voir pour la première fois. Il était très émouvant écouter le « waouh! » qu’ils exprimaient quand ils ont pu voir tout avec clarté.

Visita oftalmologos 03

Visita oftalmologos 04

Enfin, avec cette campagne ophtalmologique la vue de plus de 400 personnes a été examinée et nous avons commandé 140 lunettes, de vue et de soleil (nous ne devons pas oublier qu’ils vivent dans une île très ensouillée). Avec cette campagne, nous promouvons la santé des bénéficiaires d’Afrikable et du reste des habitants de Lamu. Nous mourons d’envie de voir tout le monde avec leurs lunettes et comment elles améliorent la qualité de vie des adultes, les enfants qui voient bien le tableau, nos femmes qui pourront coudre, améliorer leur productivité dans les classes d´alphabétisation, elles seront plus commodes et il y aura beaucoup plus d´améliorations.

Nous pouvons dire ASANTE SANA! Fondation Cione-Ruta Luz pour ce projet et pour aider à améliorer la vie des femmes, des hommes et des enfants de Lamu.

Visita oftalmologos 05

 

Auteure: Irene García-Durán | Traductrice: Elisa García Marcos

mercredi, 03 août 2016
Publié dans PROJETS
Écrit par

Dans les dernières semaines, les installations d’Afrikable à Lamu ont vécu un grand avancement. Grâce à l’effort et au travail de toute l’équipe a pu obtenir une grande évolution.

Pour un côté, déjà nous avons de l’eau à la maison (merci beaucoup à Miguel Santolaya et Miren Estrellas pour leur effort). Vous ne pouvez pas imaginer la joie qui est dans la cuisine.

Avances Agua Cocina

En plus, ils ont terminé les travaux de la salle de bain de la petite école, la lave main de la salle à manger et les murs de l’école.

Avances Banyo escuelita

Et un peu plus, nous avons donné notre premier pas dans notre verger et notre petit jardin. Il n’y a personne qui nous réduit!.

Avances Huerto

Si tu veux connaître le reste de l’installation, ne te perds pas ce lien.

 

Auteur: María Carrió | Traducteur: Aimée Touvi

lundi, 11 juillet 2016
Publié dans PROJETS
Écrit par

Nous commençons la semaine avec une information qui nous remplit d’orgueil et de satisfaction, comme certains le dissent. Afrikable a été reconnu comme organisation déclaré d’utilité publique de la part du Ministère de l’Intérieur.

Nous allons vous raconter dans ce paragraphe ce qui signifie et ce qui implique être déclaré d’utilité publique et des bénéfices que cela nous offre.

 

La déclaration d’utilité publique est une reconnaissance officielle octroyée par le Ministère de l’Intérieur pour l’important travail social que réalise l’organisation. C’est un timbre qui apporte prestige à notre entité et démontre notre efficacité, transparence et bonne pratique devant la société. C’est en définitive une garantie pour nos associés, donateurs et collaborateurs.

Pour obtenir ce titre c’est nécessaire d’accomplir des réquisitions exigées par la Loi Organique 1/2002 du 22 mars du droit de l’association:

  • Les buts statuaires doivent promouvoir l’intérêt général.
  • Les activités ne doivent pas être limitées exclusivement à bénéficier à son association.
  • Les membres de l’organe de représentation qui perçoivent rémunération ne le font pas avec charge des fonds et subventions publiques.
  • Ils doivent compter sur leurs moyens personnels et matériels adéquats et avec l’organisation adaptée pour garantir l’accomplissement des buts statutaires.
  • Doit être constitué et inscrite dans le registre correspondant en fonctionnement et donnant l’accomplissement effectif à ses buts statutaires de manière ininterrompue et concourir toutes les précédentes exigences au moins durant les deux années immédiatement antérieures à la présentation de la demande.

 

Bénéfices pour nos associés et donateurs.

Faire partie d’une association déclaré d’utilité publique est une raison orgueilleuse pour ses associés et donateurs déjà qu’ils ont la garantie de l’État de que leurs apports sont destinés à une entité solvable qui travaille pour le bien commun.

Cette distinction garantie que notre but statutaire, promouvoir l’empowerement de la femme, le commerce équitable, garantir la nutrition et l’éducation de base aux enfants à l’île et le respect de l’environnement, était effectivement rempli et que l’entité est solvable et fait face avec garantie au développement du projet.

Pour loin, cette garantie fondamentale, aussi existent quelques bénéfices fiscaux, pour lesquels nos associés et donateurs qui beneficient et continuent en faisant poste qu’Afrikable depuis 2010 était enregistré comme ONG du développement de l’Agence Espagnole de Coopération au Développement (AECID).

 

Donaciones Desgravacion Fiscal IRPF

Déductions fiscales Tableau en impôt sur le revenu pour les dons

 

Donaciones Desgravacion Fiscal IRPF Ejemplo

Déductions fiscales Tableau de l'impôt sur le revenu pour les dons. Exemple de forfait mensuel de 15€.

 

Bénéfices pour les entités collaboratrices et les sponsors.

Nôtres entreprises collaboratrices continueront à compter aussi les bénéfices fiscales dont ils jouissent jusqu’alors mais avec la garantie additionnelle de l’État sur le bon usage que donne notre association à ses apports.

Si tu veux savoir comment ton entreprise peut collaborer dans le projet lis notre post sur la responsabilité Social Corporative et comment aussi ton entreprise peut en profiter de en collaborant avec Afrikable.

 

Donaciones Desgravacion Fiscal IS

Déductions Tableau d'impôt pour les dons en IS

 

Bénéfices acquis pour Afrikable.

Cette reconnaissance nous donne un bénéfice principalement, comme on le commentait avant, pour pouvoir offrir une garantie de qualité, solvable et bien fourré à des personnes qui collaborent avec Afrikable., mais de plus nous avons acquis une autre série de bénéfices qui nous aide au renforcement du projet:

  • Utiliser la mention « déclaré d’utilité publique » ensemble à notre détermination.
  • Jouir de certains extinctions fiscales et bénéfices économiques.
  • Assistance juridique gratuite.
  • Extension du potentiel de financement à travers de subventions des différents administrations publiques sans oublié celles de l’Union Européenne.

 

Si vous pensez comme nous qu'il est possible de construire un monde meilleur et plus juste, soutenez notre cause!

 

Auteur: Lola Serra | Traducteur: Aimée Touvi

lundi, 27 juin 2016
Publié dans PROJETS
Écrit par

Pour raison de la celebration de la journée d’Afrique, le programme Tres Mundos, Solidaridad de Radio 5 RNE, a tenu une interview avec Lola Serra, cofondatrice d’Afrikable pour partager avec ses écouteurs le travail que nous réalisons dans notre projet à Lamu pour habiliter la femme.

Nous le remercions pour l’intérêt porté à notre projet et nous espérons que cela vous plaît.

 

 

Cliquez ici, si vous voulez entendre le programme complet, qui répond également à une autre ONG espagnole qui développe son travail en Ethiopie.

 

Traducteur: Aimée Touvi

mardi, 21 juin 2016
Publié dans PROJETS
Écrit par

Moritet était une fille qui marque ta vie sans le prétendre. Arrivé à Afrikable en 2010 depuis Amboseli, dans la main de sa tante Joyce, dans un très mal état, elle souffrait d’une maladie très grave qui demande un traitement continue et beaucoup de control médical. À Lamu, elle rencontre une nouvelle vie, une vie de petite fille, qui était ce qu’elle méritait. À Afrikable, elle a fait l’école infantile, ce qui donne qu’elle est très intelligent et l’année suivante elle était prêtre pour rentrer à l’école primaire. Toujours elle est la première de la classe et chaque fois ça lui fait honte si nous la félicitons. Elle est très timide et tu auras envie de la manger de bisous et des chatouillements.

Moritet y Maka

À Afrikable, elle recevait une alimentation adéquate ensemble avec les soins médicaux de l’Hôpital de la Fondation Pablo Horstman, qui a fait que Moritet a vite repris sa santé et sa maladie était en bas de control, jouait avec les enfants et laissant sa vie prématuré d’adulte et de souffrance.

Très responsable qu’elle est, avec à peine 10 ans, elle tenait ses propres contrôles de médication et ses visites médicales. Avec sa maturité, nous l’avons expliqué la gravité de sa maladie depuis le début et nous avons établi avec elle le protocole sur comment elle devait se comporter à chaque situation. Grandie à Afrikable, gagnant avec sa timidité une dizaine de cœurs qu’à l’heure actuelle étaient cassés avec sa perte.

À chaque moment la famillede Moritet à Amboseli la reclame pour qu’elle retourne chez sa maman. La famille a besoin d’argent pour survivre, le papa de Moritet aussi était décédé et ils étaient en une situation très délicate. Ils ont besoin que la fille retourne à Amboseli pour qu’elle puisse travailler à l’économie familiale. Depuis Afrikable nous offrions des travaux à sa mère dans le projet mais elle était renvoyée par des raisons de santé (elle était probablement malade, comme sa propre Moritet). Pour cela, on s’est décidé à appuyer économiquement la famille à distance pour que Moritet puisse rester à Lamu et pouvoir tenir une vie digne. Une vie.

Moiae

Cela fait peu de temps moins d’un an, que sa tante s’est retourné à Amboseli pour accoucher son deuxième enfant. Le premier Moiae, décédé avec une semaine de vie à l’hôpital de district de Lamu. Pour cela, pour la naissance de son deuxième enfant, elle fuit retourné à Amboseli, elle n’était pas confiante et avec des raisons à l’assistance sanitaire de Lamu. Il n’y a pas un lieu sûr pour accoucher à Lamu, c’est pourquoi les femmes préfèrent accoucher à la maison souffrant des risques et parfois fatales comme ce fut le cas du petit Moiae.

Moritet était retourné avec elle et nous étions au courant que sa santé s’est aggravée. Nous avons tenté par tous les moyens distincts qu’elle puisse rester mais on n’a pas pu et finalement elle a décidé retourné chez sa famille à Amboseli pendant que sa tante accouche. L’accouchement était bien et Joyce a donné une fille précieuse mais elle souffrait d’une dépression terrible après accouchement ce qui a fait qu’elle était tout le temps au lit. La famille de Joyce l’amenait à tous les médecins à la portée. Ils ont même voyage à la Tanzanie. Petit à petit, elle récupère la santé et tout dernièrement elle était presque récupérée. Malheureusement, elle a encore perdu son bébé, cette fois-ci c’est une pneumonie qui l’a pris.

Pendant que Morinet était à Amboseli, probablement sans médicament, sans une alimentation adéquate, sans aller au collège, jusqu’à qu’elle aussi, son corps ne le support pas, a décidé repartir sans nous donner la dernière force pour elle et ici nous laissé désolés et déchiquetés…

C’est une histoire tragique, malgré que l’histoire de Moritet avec autres noms, autres figures, autres maladies et autres familles se répète beaucoup parfois à Lamu, au Kenya, en Afrique. Et ce n’est pas juste. C’est terriblement injuste. Et c’est pour cela que le départ de Moritet nous donne plus de force pour continuer à lutter à changer ce monde depuis notre petit projet de l’île de Lamu, mais c’est grand pour plusieurs familles.

Moritet y Lola

Au-revoir, mpendeza, ma petite Moritet. Depuis là où tu es donne nous la force pour continuer en avant pour améliorer la condition de vie des autres enfants et femmes, même si ça ne sera pas toi. Nous t’aimons et jamais no ne t’oublierons.Moritet y Naim

 

 

 

 

 

 

 

Auteur: Lola Serra | Traducteur: Aimée Touvi

mardi, 13 octobre 2015
Publié dans PROJETS
Écrit par

J’aimerais réaliser un volontariat international durant mes vacances mais je ne sais pas où commencer, comment l’organiser, qu’est-ce que je peux apporter à l’organisation avec laquelle je veux collaborer… Si vous êtes en train de chercher des réponses à ces questions, en quelques minutes nous allons faire un tour pour les différents types de volontariat qui existent, leurs objectifs et quoi attendre de chacun d’eux. Thèmes clés à l’heure de faire ton choix, apporter et faire sortir le maximum partie de ton expérience comme volontaire, ainsi que… Allons-y pour ces réponses !!!

Quels types de volontariat existent ?

La typologie des volontariats peut être très variée selon l’aspect à tenir en compte à l’heure de réaliser la classification. Il y a des volontariats selon la finalité du projet, l’implication et le temps dédié pour le volontaire ou son activité au sein de l’organisation. La Plataforma del Voluntariado en España les divise en volontariat d’action social, qui est centré au contexte local; volontariat d’action au développement, qui est de caractère international et volontariat virtuel pour des causes qui ne nécessitent pas de la présence physique.

Pintando

Implication et activité à réaliser

Afrikable compte avec des différents volontariats qui sont dans les trois types antérieurement mentionnés. D’un côté on trouverait l’action sociale que réalisent les volontaires depuis l’Espagne avec l’organisation des petits marchés et des journées d’information et de sensibilisation; le volontariat d’action au développement qui est fait à Lamu et le virtuel qui se corresponde avec le travail fait par des volontaires depuis leurs maisons, par exemple l’entretien du site web et des différentes actions de communication.

Voluntario EscuelaIl faut ajouter à ça une autre forme de collaboration à travers du programme de vacances solidaires. Comme vacancier tu participeras dans une partie précise du projet qui te permettra de t’impliquer et faire un apprentissage total du contexte, connaître et s’imbiber d’une autre réalité. Il existe un véritable échange culturel qui t’offre la possibilité de connaître autres formes de vie et il arrive que nous ne pouvons pas ignorer que cette expérience te ferra rentrer chez toi avec un sac plein de tout ce que tu auras appris, qui sera beaucoup on te l’assure.

Lors de ton expérience t’accompagnera le coordinateur du programme de vacances solidaires, un volontaire qui prend les fonctions d’ambassadeur des vacanciers et qui s’en chargera de te guider et de t’aider à que tu fasses sortir les maximum de tes expériences. Dans le cas du coordinateur on parle d’un volontariat de longue durée avec la participation direct dans le développement et implantation du programme, cependant, comme vacancier il faut analyser, plutôt que le profil, deux éléments importants: participation et sensibilisation.

Voluntaria Recreo

 Participation et sensibilisation

Ta participation signifie être ouvert à changer certaines choses, à céder, à perdre la capacité de control et être disposé à se laisser imprégner par des nouveaux apprentissages au-delà de la simple réalisation d’une tache. Cette expérience doit fonctionner comme un outil de sensibilisation qui t’amènera à la connaissance directe d’une réalité que, dans l’avenir, tu pourras partager avec tes proches, car sensibiliser est transmettre de la force, des envies et de l’énergie pour faire quelque chose, pour faire bouger les sentiments et les attitudes des autres personnes. Sensibiliser est générer conscience et mobiliser le changement. Tu es prêt pour participer comme vacancier à Afrikable ? D’abord, la formation.

 

Formation d’Afrikable

La formation et l’information sont fondamentales à l’heure de choisir ton volontariat et faire que ceci accomplis tes attentes ; pour ça il est obligatoire d’assister les séances formatives qu’Afrikable organise à Madrid et à Barcelone puisque facilitent ton implication à l’organisation, te donnent l’opportunité de connaître l’équipe humaine et motivent ton action dans l’ONG. N’oublie pas que lors de ces rencontres tu pourras aussi connaître tes futurs camarades avec lesquels tu vas partager cette inoubliable expérience.

Il y a une force motrice plus puissante que le vapeur, l’électricité et l’énergie atomique, la VOLONTÉ – Albert Einstein

Auteur: Estefanía Vera | Traducteur: Aimée Touvi

mardi, 13 octobre 2015
Publié dans PROJETS
Écrit par

Il existe un consensus international sur l’importance et la nécessité de la protection des droits humains des femmes, une position qui reconnait la valeur intrinsèque de celles-ci et les liens entre leurs droits et la prospérité en général. Comme le dit Xavier Aldekoa dans son livre Océano África: «La femme africaine est le héros oublié de l’Afrique. Pas seulement parce qu’elle est, bien qu’invisible, le moteur du continent, mais aussi elle est la pièce la plus fiable : une femme africaine ne va jamais perdre une opportunité pour faire avancer les siens.»

 

Malgré cette reconnaissance, la position de la femme, non seulement en Afrique mais au niveau mondial, est encore très défavorable puisque la définition d’un cadre législatif en défense de l’égalité de genre est insuffisant. En ce point, il entre en jeu l’éternel débat entre l’adoption de politiques qui traitent de la même manière hommes et femmes et l’égalité substantive, cela qui vraiment se reflète dans la société et qui demande de transformer d’une manière fondamentale les institutions économiques et sociales –y incluent les croyances, les normes et les attitudes qui les donnent forme-.

 

Dans ce contexte d’inégalité et manque de protection, la femme africaine se trouve dans une situation de majeur vulnérabilité et, comme exemple, il arrive qu’une femme de Sierra Leone a une probabilité cent plus majeur de mourir lors de l’accouchement qu’une femme qui habite au Canada, tel qu’il le montre le rapport Le progrès des femmes dans le monde 2015-2016, qui vient d’apparaitre par ONU Femmes.

 

Mujeres TrabajandoUne des bases fondamentales pour freiner l’inégalité de genre et favoriser la prise de pouvoir de la femme est dans le travail rémunéré et c’est sur ce pilier qui s’appuie l’activité d’Afrikable. Notre pari est la création d’opportunités pour la femme à travers de la création de postes de travail rémunérés avec une base salariale qui double le SMIC de Kenya. Il faut y ajouter la formation et capacitation qui reçoivent les femmes, en rompant comme ça avec un système patriarcal où le rôle des femmes reste fermé aux tâches domestiques et l’élevage des enfants.

 

Afrikable fonctionne comme un centre d’action collective, un élément crucial puisque les femmes qui partagent cette réalité ont besoin de la partager, connaître et apprendre à lutter pour leurs droits, quelque chose qui n’arrive que quand elles agissent d’une manière groupale. Parmi ces droits se trouve la lutte dans l’exercice de leurs droits sexuels et reproductifs, une situation qui se trouve éloignée de s’atteindre et où le baisse par maternité dont les femmes d’Afrikable profitent prend plus de sens que jamais.

 

Lutte, force, engagement, des importants progrès et un long chemin. Un parcours qu’on aimerait que tu nous rejoins et où on écoutera de la musique, de celle musique qui fonctionne comme véhicule pour créer de la conscience, de celle musique qui sort de la chanteuse malienne Fatoumata Diawara, qui a fait son début avec l’album Fatou où on trouve Makoun Oumou une chanson qui rend hommage aux droits de ses compatriotes, la femme africaine.

 

 

Auteur: Estefanía Vera | Traducteur: Aimée Touvi

samedi, 06 septembre 2014
Publié dans PROJETS
Écrit par

Las sandalias Alma en Pena by Afrikable ya son una realidad y se han presentado este mes de septiembre en la Micam Show Event 2014, la feria internacional del calzado de Milán, la más importante del sector. Se trata del resultado del trabajo y empeño de las mujeres que trabajan en la ONG Afrikabkle en Lamu (Kenia) para una colección de sandalias fabricadas bajo los estándares del comercio justo y basadas en la variedad de la moda keniana. Esta línea de calzado, impulsada gracias a Alma en Pena, se pondrá a la venta para marzo del año que viene.

Se trata de un modelo de sandalia de piel, cosida a mano y hechas con materiales de primera calidad y siempre respetuosos con el medio ambiente, cumpliendo así con la misión y valores de Afrikable en Lamu (Kenia).

Otro de los objetivos, lograr el empoderamiento de la mujer, también se está consiguiendo. En la isla, el 65 por ciento de la población vive bajo la pobreza extrema. Gracias al proyecto Alma en Pena by Afrikable, la ONG ya ha podido dar trabajo a decenas de mujeres, que fabrican de dos a tres sandalias al día y que están recibiendo una formación específica en este sector. De manera paralela, y con el objetivo de desarrollar el proyecto, en la ONG hemos iniciado una campaña de crowdfunding llamada Ladrillos Solidarios, con la que pretendemos recaudar dinero para la construcción de un Taller de Calzado. El taller será parte de un Centro de Formación y Empleo con el que fomentar el aprendizaje de la mujer lamuniana en diferentes materias.

Para Afrikable, supone un paso más, un reto por el que seguir luchando junto a las más de 30 mujeres a las que a día de hoy damos trabajo junto con sus hijos e hijas, personas que han conseguido un mejor nivel de vida gracias al trabajo, a las escuelas y al comedor de nuestra organización. Es además, una oportunidad para dar a conocer un poco más de África, un continente lleno de historia, vida y color, que en moda, como en otros tantos campos, tiene mucho que decir. Eso quedará patente en cada una de las sandalias que salgan de las manos de las mujeres de Afrikable.

jeudi, 21 août 2014
Publié dans PROJETS
Écrit par

Ladrillos Solidarios LR

Ladrillos Solidarios es el nombre de la nueva campaña que ponemos en marcha en Afrikable. Con ella pretendemos conseguir toda la ayuda económica posible para la construcción de un Taller de Calzado que garantizará el trabajo diario de las mujeres empleadas en la ONG. El taller formará parte de un futuro Centro de Formación y Empleo, un edificio en proyecto que nos permita seguir creciendo y apostando por el empoderamiento de la mujer en riesgo de pobreza extrema y exclusión social en Lamu (Kenia).  

¿Cómo colaborar con nosotros a través de Ladrillos Solidarios? Es muy sencillo. Cada ladrillo que necesitamos para la construcción del taller cuesta 5 euros. Ésta es una pequeña cantidad, pero lo bueno es que ¡tú decides! y puedes comprar cuantos ladrillos quieras. Recuerda que cuántos más tengamos, antes podremos hacer realidad nuestro objetivo. A cambio, Afrikable pondrá tu nombre en la pared del Taller de Calzado como reconocimiento a tu ayuda. 

Si estás dispuesto a ayudarnos, entra en esta plataforma y realiza tu donativo. Ahí encontrarás más información sobre el proyecto. También es muy importante que hagas llegar a todo el mundo nuestro mensaje. Amigos, familiares o compañeros de trabajo pueden colaborar...y es que ¡la ayuda de todos es clave para construir conocimiento en Lamu!

 La campaña finalizará el 31 de octubre, pero ya estamos deseando llenar las paredes de Afrikable de ladrillos solidarios. 

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

À PROPOS D'AFRIKABLE

Afrikable est une organisation à but non lucratif, inscrite au registre national des associations (numéro 1/1/594088) et au registre des organisations non gouvernementales de développement de l’Agence espagnole de coopération internationale au développement (AECID) (numéro 2033).

 

Au Kenya notre association s’appelle Afrika Able Organization et est inscrite au NGO Coordination Board du Kenya (numéro 10976).

OÙ SOMMES-NOUS

  • Lamu, Kenya.
    Madrid, Espagne
  • +34 605 722 162

SUIVEZ-NOUS SUR