Vous êtes ici : Accueil / BLOG / Afficher les éléments par tag : salud reproductiva y materna
dimanche, 31 juillet 2016
Publié dans MATERNITY HOME

Fatuma Jarso vient d’être maman. Elle a accouché à la maison comme pratiquement toutes les femmes du projet. Le bébé nait bien mais elle est hospitalisée car l’accouchement était compliqué et elle a souffert d’une forte hémorragie. Nous espérons de tout cœur que cela ne s’aggrave plus et qu’on la libère.

Blog proyecto salud 01

Sur le lit d’à côté de Fatuma il y a une femme qui vient de donner des jumeaux et l’une d’entre eux malheureusement n’a pas survécu. La fille du lit de l’autre côté doit être opéré pour une déformation dans le vagin après des complications de son dernier accouchement.

Blog proyecto salud 03

Le fait d’être femme suppose un risque ajouté dans les pays en voie de développement et le Kenya n’est pas une exception. On calcule qu’en 2015, 300.000 femmes se sont décédées durant la grossesse et l’accouchement o d’après, tout cela dans le monde. En plus, pour chaque femme qui meurt en accouchant, des douzaines souffrent des blessures, des infections et maladies.

La mortalité maternelle s’est dû à l’hémorragie, des infections, des avortements dangereux et éclampsie (hypertension grave avec saisies) ou des complications des maladies déjà existantes qui surviennent au cours de l’accouchement. Comme s’est évident le manque d’assistance médical approprié ou l’augmentation des services sanitaires sont des éléments qui déterminent la survie de la femme et du bébé.

Quand une femme meurt durant l’accouchement, le bébé qu’elle laisse orphelin a beaucoup plus de possibilités de mourir durant les deux années prochaines après la mort de sa maman.

Le taux de mortalité au Kenya est très élevé déjà que les chiffres de l’OMS retient (360 décès de chaque 100.000 naissances) n’ont que les naissances dans les hôpitaux, fait de Kenya un pays où seul le 44% des accouchements était habilité par le personnel sanitaire adéquat. Le district de Lamu est l’un des districts de Kenya avec le taux de mortalité élevé du pays (676 meurent pour chaque 100.000 naissance). L’accès difficile pour la part des femmes à des ressources et des services sanitaires et manque d’infrastructures est à l’origine de cette situation.

L’OMS s’est engagé à appuyer la réduction accélérée de la mortalité maternelle pour 2030 fait partie de l’agenda des objectifs du développement durable.

Depuis Afrikable nous aimerons contribuer à cet objectif à travers la mise en place d’un Centre de Santé de Reproduction et Maternelle d’où nous pourrions offrir une attention de qualité qui sera accessible et acceptable pour toutes les femmes qui le nécessitent.

L’immense majorité des décès maternels s’éviteraient si les femmes ont accès à des services de planification familiale adéquate. Une attention compétente durant la grossesse, l’accouchement et les premier mois après la délivrance vu l’attention après avortement. C’est pour cela que en Afrikable nous avons commencé une première phase de formation et de sensibilisation, à travers des ateliers de planification familiale, santé et premiers secours, VIH et autres thèmes d’intérêt liés avec la santé sexuelle, reproductive et maternelle tant à des femmes comme à des sages-femmes.

Blog proyecto salud 04

Blog proyecto salud 05

En phase postérieure se répondrait à la nécessité gynécologique, s’appuierait durant la grossesse et dans une dernière phase, nous attendons l’accouchement pour pouvoir garantir comme cela les droits de la femme en santé reproductive et maternelle offrant de cette forme une attention intégrale à la femme, empowerement dans tous les domaines de sa vie.

 

Auteur: Lola Serra | Traducteur: Aimée Touvi

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

À PROPOS D'AFRIKABLE

Afrikable est une organisation à but non lucratif, inscrite au registre national des associations (numéro 1/1/594088) et au registre des organisations non gouvernementales de développement de l’Agence espagnole de coopération internationale au développement (AECID) (numéro 2033).

 

Au Kenya notre association s’appelle Afrika Able Organization et est inscrite au NGO Coordination Board du Kenya (numéro 10976).

OÙ SOMMES-NOUS

  • Lamu, Kenya.
    Madrid, Espagne
  • +34 605 722 162

SUIVEZ-NOUS SUR